Le Logis de la Poupelière

Le village de Vouhé est niché au creux d’un vallon du Curé. Au cœur du village, face à son église romane du XVème siècle, est bâti Le Logis de la Poupelière.

Notre maison d’hôtes

Demeure charentaise du 18ème siècle, elle a été tour à tour, pavillon de chasse, domaine viticole et propriété agricole. Tombés sous son charme, Claudine et Christophe ont entrepris sa restauration, dans le respect des traditions, afin de lui redonner son lustre d’antan et d’en faire une Maison de Famille !

Avec de belles proportions, un grand jardin, une situtation idéale au coeur du village, elle était faite pour être partagée et ainsi devenir une maison d’hôtes.

Faites de ce lieu authentique, le vôtre, le temps d’une nuit ou de quelques jours !

Nos chambres

  • Chaque chambre est personnalisée selon un thème différent.
  • Décorées avec goût, elles sont chaleureuses et confortables.
  • Elles possèdent chacune une salle de bain individuelle.
  • Deux sont au rez-de-chaussée et la troisième se situe à l’étage.

Notre table d’hôtes

Nous avons voulu conserver à la salle de réception, avec ses murs de pierres et son puits, tout le prestige de son passé. Vous y prendrez le petit déjeuner et, éventuellement le dîner. L’ombre bienfaitrice d’un marronnier centenaire vous permettra de vous détendre dans le jardin, et d’y dîner, les beaux soirs d’été. La convivialité sera de mise autour de la table animée par vos conversations. Notre table fait la part belle aux produits du terroir et de la mer, cuisinés avec raffinement et… passion. Cuisine des Charentes et d’ailleurs. A la belle saison, notre potager offrira ses légumes juste cueillis.

La même attention est apportée aux petits-déjeuners : pains frais et variés – croissants –  jus de fruits – yaourts et confitures maison et le Gateau d’aunis à l’angélique (héritage culinaire de votre hôtesse). Les différents thés proposés proviennent du Palais des Thés et le chocolat, très « addictif » (aux dires des gourmands) provient d’une Maison Bordelaise « Jock ».

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Les commentaires sont fermés